Ranger des nombres :

 

Pour ranger les nombres on utilise des symboles mathématiques.

= est le symbole "égale"

< est le symbole " plus petit que"

> est le symbole " plus grand que"

Pour ranger des nombres par ordre croissant on utilise le symbole < car on classe les nombres du plus petit au plus grand.

exemple: 1<3<5<7<9

on dit que 1, est "plus petit que" 3, qui est "plus petit que" 5, qui est "plus petit que" 7, qui est "plus petit que" 9.

Pour ranger des nombres dans l'ordre décroissant on utilise le symbole > car on classe les nombres du plus grand au plus petit.

exemple: 9>7>5>3>1

on dit que 9, est "plus grand que" 7, qui est "plus grand que" 5, qui est "plus grand que" 3, qui est "plus grand que" 1.

Pour t'aider à te souvenir de quel symbole signifie plus grand et quel symbole signifie plus petit, dit toi que c'est toujours le plus petit qui se fait piquer les fesses par la pointes du symbole.

Plus petit < plus grand

Plus grand > plus petit

Manipuler des dizaines et des unités :

Lorsqu'on écrit un nombre à deux chiffres par exemple 35 le premier chiffre est celui qui représente les dizaines et le deuxième chiffre représente les unités.

donc dans 35 le 3 représente les dizaines et 5 représente les unités.

Pour compter des objets :

il faut faire des groupes de 10 objets. Car dix (10) objets constitue une dizaine.

Une fois que nos groupes de 10 objets sont fait on a donc toutes nos dizaines.

Si il reste des objets mais que l'on peut pas constituer de dizaine, ces objets sont les unités. Il faut 1 objet pour constituer 1 unité

Exemple :

J'ai un tas d'objet et j'ai fait plusieurs groupes de 10 objets et il me reste des objets mais moins que 10.

J'ai fait 3 groupes de 10 objets, j'ai donc 3 dizaines.

J'ai 5 objets tout seul, j'ai donc 5 unités.

J'ai donc 35 objets.

Pour additionner des nombres à un et deux chiffres :

Il faut additionner les dizaines avec les dizaines et les unités avec les unités.

Pour cela il faut poser l'opération en colonne en mettant les dizaines sous les dizaines et les unités sous les unités.

Ensuite on additionne les dizaines avec les dizaines et les unités avec les unités.

Calculer en ligne :

Pour calculer en ligne : 34+13

Il faut d'abord séparer les dizaines des unités :

34+13 = 30+4+10+3

Il faut ensuite additionner les dizaines avec les dizaines et les unités avec les unités :

34+13= 30+4+10+3 = 40+7

Pour terminer l'opération on additionne les dizaines avec les unités :

34+13=30+4+10+3=40+7= 47

Ecrire les nombre de 1 à 49 en lettre

ranger et comparer des nombres

résoudre un problème.

manipulé des dizaines et des unités

calculer en ligne

reconnaitre et nommer des polygones

calculer une addition a trou

calculer une addition en colonne

Pour résoudre un problème il faut être méthodique.

Il faut d'abord lire l'énoncer en entier.

Ensuite il faut repérer et comprendre la question. Il faut se demander : "qu'est ce que l'on cherche".

Puis isolé les informations importantes qui vont me permettre de répondre à la question. Cela peut être un nombre mais aussi un mot...

Il faut trier les informations de l'énoncer car elles ne sont pas forcément toutes utiles pour répondre à la question.

Il faut trouver la bonne opération à faire pour répondre à la question.

Faire l'opération.

Et très important toujours faire une phrase réponse pour répondre à la question.

Exemple : J'ai 1 bonbon, mon ami Paul en a 2 et mon ami Jean en a 3.

Jean me donne 1 de ses bonbons.

Combien ai-je de bonbon à présent?

La question est "Combien ai-je de bonbon à présent?"

on cherche donc a savoir : combien j'ai de bonbon après que Jean m'a donné un des siens.

Les informations importantes :

"J'ai 1 bonbon" est une information importante car elle permet de savoir le nombre de bonbons que l'on a au départ.

"Jean me donne" est une information importante car elle m'informe que mon nombre de bonbon va changer.

"Jean me donne 1 de ses bonbons." est une information importante car elle m'informe de combien mon nombre de bonbons change.

Les autres informations ne sont pas importantes ici, car on veut savoir combien j'ai de bonbon. On n'a pas besoin de savoir combien de bonbon ont Jean et Paul.

Ici l'information "Jean me donne" indique que je vais avoir des bonbons en plus ce qui signifie que l'opération à faire est une addition.

J'ai 1 bonbon et Jean me donne 1 bonbon.

L'opération est donc (j'ai) 1 (bonbon et Jean me) + ( donne) 1 (bonbon)

Je fait mon opération : 1+1=2

J'écrit ma phrase réponse pour répondre au problème :

A présent, j'ai 2 bonbons.

Reconnaître des polygones :

Le triangle:

le triangle à 3 côtés et 3 sommets.

Pour le triangle pour te souvenir facilement, sa forme est dit dans son nom : Dans Triangle il y a tri qui veut dire 3 et angle. Donc le triangle est un polygone à 3 angles.

Le quadrilatère :

Le quadrilatère à 4 côtés et 4 sommets.

Pour te souvenir facilement, sa forme est dit dans son nom :

Dans Quadrilatère il y a quadri qui veut dire 4 et latère qui veut dire côté. Donc un quadrilatère est un polygone à 4 côtés.

Quelques quadrilatères particuliers :

Le losange :

Le losange à tout ses côtés égaux.

Le carré :

Le carré à tout ses côtés égaux ET tout ses angles sont droits.

Le rectangle :

Le rectangle à ses côtés opposés (ceux qui sont en face l'un de l'autre) égaux mais ses côtés adjacents (ceux qui sont l'un à côté de l'autre) ne sont pas égaux. Il a donc 2 côtés d'une longueur et 2 côté d'une autre longueur.

Tout ses angles sont droits.